Entrainement quad !

Les bleues dans le vert....

Bon, comme promis, le samedi, nous sommes parties à Pouilly pour rendre visite à Alice.alice-3.jpg

On a bien trouvé un chemin ou deux pour y aller mais vu l'état des autres on s'est dit : « au retour, ça sera mieux... si on est trop gadouilleuses, on n'aura pas l'air malin au village... ».

Surtout que, même pas peur, on oublie LE pantalon de pluie (ben quoi, une jambe chacune... il manque encore quelques équipements d'appoint...).

En plus, on bizutait aussi Chloé et Astrid qui n'attendaient que ça.

Donc, le mot d'ordre du jour était : cool !

Nous arrivons donc cahin-caha chez EHM et papotons avec Mélanie en attendant qu'Alice, partie s'entraîner à vélo avec Isabelle (son moteur d'appoint!!), nous rejoigne... Nous lui installons son carton « spécial gazelle » qui lui procure un immense sourire et un « tacatacatacatac » caractéristique qui sera bientôt connu dans toute la vallée ligérienne.

Nous continuons ensuite la vente de notre autocollant auprès des commerçants du coin non encore visités et qui jouent le jeu aussi bien que leurs homologues !

L'heure du retour arrive et nous prenons le chemin, heu... la route (ben voui, on veut traverser la Loire...) du retour champêtre (sauf au début).

On redéploie la carte au 25 000 et on peaufine le road-book... heu, nan, le « trail-book ».

Et nous voilà parties, tranquilles, dans de verts chemins moelleux encadrés par des champs jaunes et or tous doux... Bon OK, ça fait bizarre comme description, mais franchement, avec les herbes hautes et les champs d'orge tous poilus, on avait une impression de... douceur.journee-1bis.jpg

Curieux.

Mais génial !!

Bon, c'était le paradis avant les galères.

Parce que, à la fin des champs « tous doux » et des herbes « moelleuses », y'avait le chemin un rien boueux et le truc qu'on passe pas dedans sous peine de tout péter...

Pour le chemin boueux, dame Gégé, habituée de la gadoue en 4x4, briefe dame Soso, habituée du bitume et des trajectoires propres... C'est super marrant !!

Mais au bout on s'arrête : parmi les quelques mauvaises grosses herbes qui reste dans le sous-bois, on distingue un truc ressemblant à un champ de mine sauf que les mines, ben ce sont de gros morceaux de bois plantés à l'aveugle un peu partout, intercalés avec des trous balèzes et « pas tibulaires » mais presque...

journee-2.jpg

Bref, on a les quads depuis 24h, les filles derrière nous... et aucune expérience du franchissement avec nos monstres. Aller les filles, vous descendez des bolides et on fait demi-tour !!

Bon, le demi-tour en question a pris pas mal de temps vu le mouchoir de poche tout de travers qui nous servait de terrain de manœuvre.

Retour dans la gadoue (haaaa, ça va mieux!!), et dans les herbes douces (ça nettoie un peu non?!!).

On retrouve un autre chemin plus loin, bien dans le cap, sauf que bon, y'a un moment, le cap allait plus bien donc :

- arrêt,

- consultation gazelle,

- papotage,

- copinage avec biche impressionnée qu'a pas arrêté de nous mater pendant 5mn (et après on va dire que les loisirs motorisés verts effraient le petites bêtes des bois ??? Pffff, on pouffe!!),

- décision,

- re-demi-tour.

Et là c'est le « drame » ...

(à suivre!!!)

Premiers contacts... heu... les freins sont pas en trop ???

Voilà... A y'est... on les a enfin nos montures !!2.jpg

Bon, c'est pas l'tout, mais va falloir les ramener à bon port... soit chez Géraldine dans un premier temps.

Après avoir été briefées par le mécano sur comment ça marche et quoiqu'y faut faire après chaque sortie, après les photos d'usages devant Alabeurthe, après avoir scruté la carte au 1/25 000, on s'équipe enfin pour... prendre la route.

Ben, c'est que les chemins dans le coin sont pas nombreux et les bleusailles que nous sommes ne connaissent pas du tout leurs bêtes... du tout ,du tout.

Vache que ça arrache les bras ces trucs !! Pour un peu, on aurait presque l'impression de partir en weeling sans efforts.

Ah, et pis à quoi ils servent les freins ??? Parce que dès qu'on lâche la gâchette, pouf, le machin s'arrête net ! Bon truc pour apprendre à faire des saltos ça...

On a un peu de mal à s'habituer mais bon, va ben falloir !!

Autre détail rudement troublant : la direction assistée... Avec un volant, pas de problème... mais avec un guidon dans les mains, aouch !!... ça aussi va falloir s'y habituer.

M'enfin, on ne met quand même pas longtemps pour lorgner goulûment à gauche et à droite et voir si d'aventure un chemin n'aurait pas poussé dans la nuit.

Ahhhh, enfin ! Gégé en dégote un et on y va. Même pas peur !

Moouahahaha c'est trop cool !!

Arrivées chez Gégé, où Clément nous attend impatiemment, on entre les quads dans le jardin et... nous partons joyeusement labourer ledit jardin dans sa partie septentrionale, soit celle où l'herbe nous arrive sous les aisselles.

Enfin, plus là, vu qu'on est installées plus hautes.

Clément peut enfin essayer le Scrambler dans les chemins environnants et au retour, il s’ingénie à faire des ronds en tentant de faire passer le derrière devant et vice versa... enfin, de loin, c'est l'impression que ça donne. En tout cas, il a le même sourire que nous !

Chloé et Astrid, testent également les places passagers et apparemment, elles aiment aussi. Vaut mieux parce qu'on a prévu de les emmener le lendemain.

Avec tout ça, l'herbe est toujours pas tondue, mais rudement bien couchée, donc, au final, ça fait propre.

4.jpg

Tout le contraire des quads ! Aller hop, au nettoyage. Et là, bizarrement, tout le monde se bat pour tenir le tuyau et rincer les bêtes. Pas sûr que ça dure ça mais bon, profitons-en !

Demain, faudra aller à Pouilly montrer nos nouveaux jouets à Alice et continuer la vente de nos autocollants, alors on fête dignement leur arrivée avec les bulles qui vont bien... et on s'endort presque tous dans le canapé en matant les nouveaux DVD du Rallye des Gazelles reçus récemment.

Ha ben oui, on a failli oublier : on est pré-inscrites !!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×